Chaque année, notre territoire séduit de nombreux visiteurs par sa qualité de vie et les nombreuses activités qu’il propose. L’Histoire a montré que la Normandie était convoitée par les plus grands de ce monde. Acteurs, architectes, peintres ou encore écrivains avaient d’ailleurs fait le choix de s’y installer, ou de s’y rendre pour leurs vacances d’été ou d’hiver. Nous en avons listé une poignée.

Les personnages célèbres qui ont marqué la Normandie

Promis, ceci n’a rien d’un cours d’école ! Entre conteurs d’histoires, hommes importants et femmes inspirantes, voici une liste des personnalités qui ont décrit notre territoire ou ont activement participé à sa transformation.

Marcel Proust (1871-1922)

On ne le présente plus. Auteur de renom, il a amplement participé au développement de la région dès la fin du XIXe siècle. Très inspiré, il représentera notamment la ville de Cabourg dans les tomes de À la recherche du temps perdu.

Statue Marcel Proust
©

Nous lui avons consacré un article ici dans lequel nous proposons aux curieux et amateurs de littérature de marcher dans ses pas avec la visite d’une poignée de lieux emblématiques.

Guillaume le Conquérant (1027-1087)

Duché de Normandie, ce dernier est né à Falaise, dans l’actuel département du Calvados. Il a notamment marqué la région avec une bataille à domicile en 1053, qui lui a permis d’asseoir son autorité. 1066 marque le départ de sa flotte pour l’Angleterre. Le but ? Récupérer la couronne qui lui revenait de droit. Une bataille qu’il remportera contre Harold et qui sera baptisée la bataille de Hastings. 

Liste des compagnons de Guillaume le Conquérant
©

Le saviez-vous ?

Dans l’église Notre-Dame de Dives-sur-Mer se trouve la liste des compagnons de Guillaume le Conquérant qui l’ont suivi dans sa bataille pour l’Angleterre.

Roland Garros (1888-1918) 

Aviateur et brillant officier de l’aviation militaire, il a enchaîné les records d’altitude :

  • 3950 mètres, en s’élançant de la plage de Cancale le 4 septembre 1911 ;
  • 4960 mètres, en s’élançant de Houlgate avec un Blériot XI-80, exemplaire unique réalisé en sapin, le 6 septembre 1912 ;
  • 5610 mètres, en s’élançant de Tunis le 11 décembre 1912. 

Découvrez pourquoi la Promenade Roland Garros s’appelle ainsi.

Le commandant Kieffer (1899-1962)

Commandant du 1er bataillon de fusiliers marins commandos, ce dernier a joué un rôle essentiel lors du Débarquement de 1944, ce qui lui vaudra d’être sacré Commandeur de la Légion d’honneur le 22 novembre 1955. C’est à lui que l’on doit le premier bataillon de fusiliers marins commandos, aujourd’hui connu sous le nom de Commandos Kieffer. 

Les Harcourt

Famille issue de la noblesse française, les Harcourt, originaires de Normandie, ont longtemps décroché des postes haut placés : gouverneurs (François d’Harcourt), élus à l’Académie française (François-Henri d’Harcourt) et secrétaire général de la présidence de la République (Emmanuel d’Harcourt). Leurs archives sont aujourd’hui conservées aux Archives nationales. La maison d’Harcourt, qui était présente à Beuvron-en-Auge, était d’ailleurs une famille subsistante de cette noblesse française.

Houlgate : « the place to be » d’illustres villégiateurs 

Oui, ils vivaient ailleurs. Pourtant, les personnalités que nous présentons ci-dessous ont bel et bien séjourné (de manière ponctuelle et parfois régulière) à Houlgate. Parce qu’il n’y a pas plus idéal comme destination de vacances.  

Promenade Roland Garros
©

#1 : Les acteurs

Jean-Paul Belmondo (1933-2021), qui tourna de nombreux longs-métrages dans la région. À l’instar d’Un Singe en hiver, où l’on reconnaît la table d’orientation scellée sur une casemate de la Seconde Guerre mondiale ainsi que la plage de Houlgate. Un film dans lequel il partage l’écran avec Jean Gabin (1904-1976), lui aussi habitué du Pays d’Auge. 

Sacha Guitry (1885-1957), qui avait pris l’habitude d’accompagner son épouse (qui était une soprano lyrique) Yvonne Printemps lorsqu’elle se produisait au Casino d’Houlgate. À noter que c’est à Houlgate que le dramaturge a fait son baptême de l’air, avec Roland Garros en 1913. 

Louis Verneuil (1893-1952), acteur qui a passé de nombreuses vacances d’été à la villa Casa Bianca, dont sa famille est propriétaire. C’est au casino de Houlgate qu’il fait ses débuts.

Et ce n’est pas sans une certaine émotion que je foulais les planches du petit théâtre du Casino de Houlgate sur lesquelles avaient été représentées mes premiers essais en 1910 et 1911.

Louis Verneuil, à son retour dans la ville normande. 

#2 : Les architectes

Jacques Claude Baumier (1824-1886), à qui l’on doit les premières villas de la station de Houlgate mais également certains édifices de Deauville et de Caen. Au total, il y a signé pas moins d’une trentaine de maisons, mais également la partie centrale du Grand Hôtel. Pour son propre plaisir, il a construit la villa Les Tamaris, en 1861. Ses idées républicaines lui avaient valu d’être emprisonné par Napoléon III. 

Partez à la rencontre des villas de Houlgate en empruntant le circuit des villas Belle Époque et découvrez-en davantage sur notre territoire avec les circuits et parcours de l’office de tourisme.

Circuit Villas et patrimoine Merville-Franceville-Plage et Varaville

Circuit Villas et patrimoine Merville-Franceville-Plage et Varaville

Circuit des Villas

Circuit des Villas

Circuit chapelle de Clermont et églises de charme

Circuit chapelle de Clermont et églises de charme

Circuit des falaises des Vaches Noires et Gonnevilles-sur-Mer

Circuit des falaises des Vaches Noires et Gonnevilles-sur-Mer

Circuit Patrimoine et estuaire de la Dives

Circuit Patrimoine et estuaire de la Dives

Circuit des impressionnistes de Houlgate

Circuit des impressionnistes de Houlgate

Parcours Village d’art Guillaume le Conquérant

Parcours Village d’art Guillaume le Conquérant

Parcours Guillaume le Conquérant

Parcours Guillaume le Conquérant

#3 : Les artistes

Écrivains, musiciens ou encore peintres : de nombreuses figures emblématiques de la vie culturelle française avaient leurs habitudes en Normandie. En voici une liste non exhaustive. 

George Sand (1804-1876)

Elle a écrit Les ailes du courage, un recueil de nouvelles, se déroulant en majeure partie sur les falaises de Houlgate. “À force de regarder les oiseaux, il les connaissait à leur vol, si haut qu’ils fussent dans le ciel. Il savait leurs habitudes de voyage, comment les grues se mettent en flèche pour fendre les courants d’air, comment les étourneaux volent en troupe serrée, comment planent les oiseaux de proie et comment les oies sauvages se suivent en ligne à distance bien égale”, écrivait-elle, décrivant de manière poétique la faune locale.

Émile Zola (1840-1902)

Considéré comme l’un des romanciers français les plus populaires du monde, il a inspiré de nombreux artistes, tels qu’Alfred Bruneau, qui adapta son roman Le Rêve. Au cours de son existence, Calmann Levy l’invita à résider à Houlgate, dans la villa La Côte. D’ailleurs Levy ne fut pas le seul à convier Émile Zola en terres normandes. En effet, Monsieur Fasquelle, grand éditeur de l’époque, l’invita également à séjourner dans la villa Le Bois Nicole.

Jacques Ibert (1890-1962)

Compositeur, il a séjourné à Houlgate dans la première moitié du XXe siècle, au sein de la villa familiale — il avait en effet épousé la petite-fille du propriétaire de la Villa Armengaud. C’est là qu’il a notamment composé la Symphonie Normande en 1948. 

Camille Saint-Saëns (1835-1921)

Un pianiste de renom qui, lors de la Première Guerre mondiale, organisa de nombreux concerts de charité, dont les bénéfices étaient reversés aux blessés. Il était régulièrement invité à jouer de l’harmonium à l’église de Houlgate. 

Edgar Degas (1834-1917)

L’un des plus grands impressionnistes français. Il a résidé chez ses neveux en 1869, dans la villa La Béthanie.

Gustave Caillebotte (1848-1894)

Il séjourne, en juillet 1960, dans l’une des six chambres du Grand Hôtel de Houlgate que loue sa famille. Une excursion qui lui inspirera son tableau impressionniste Les Raboteurs de Parquet, conservé au Musée d’Orsay.  

Berthe Morisot (1841-1895)

Artiste peintre et épouse du frère d’Edouard Manet (entre passion artistique et passion amoureuse, il n’y a parfois qu’un pas). Lorsqu’elle se rendait à Houlgate, elle logeait au Moulin Denise. 

Mais aussi… deux inventeurs !

Les frères Louis Lumière (Auguste : 1862-1954 ; Louis : 1864-1958), deux ingénieurs qui ont habité pas moins de huit ans à Houlgate en résidence secondaire. Le duo a révolutionné le monde du cinéma et de la photographie. Leur première projection publique a d’ailleurs lieu à La Ciotat, en septembre 1895. Ils ont notamment résidé à la villa Les Lucioles et la villa Suzanne, et ont profité de leurs nombreux séjours à Houlgate pour rédiger la majorité de leurs 600 articles et ouvrages médicaux.