Vous êtes de passage à Beuvron-en-Auge ? Retrouvez-ici les quelques essentiels à ne pas manquer lors de votre visite : place Michel Vermughen, Espace des Métiers d’Art, Route du Cidre, source guérisseuse, chapelle : on vous dit tout !

Place Michel Vermughen

On dit souvent que toutes les routes mènent à Rome, mais à Beuvron-en-Auge, elles mènent à la place Michel Vermughen (ou presque) ! Point central du village, la place Michel Vermughen vous plonge directement dans une ambiance typique normande en vous offrant un point de vue global sur le village !

Photo panoramique de la place Vermughen
©

Si le cœur vous en dit, laissez-vous guider par les rues, ruelles et allées du village, vous découvrirez au cours de votre délicieuse marche :

  • l’Espace des Métiers d’Art où de nombreux artisans exposent leur travail
  • un manoir qui ne passera pas inaperçu, et même…
  • un lavoir d’époque.

Restaurant étoilé

Si vous êtes toujours sur la place Vermughen, et que vous êtes amateurs de cuisine étoilée, sachez que Jérôme Bansard, chef étoilé au Guide Michelin depuis 1992, se fera un plaisir de vous accueillir au Pavé d’Auge.

Vous y découvrirez les produits du terroir à travers une cuisine gastronomique créative.

Rue de l’Enfer

Arche de roses dans la rue de l'enfer
©

Vous avez toujours voulu savoir ce que cela ferait de mettre un pied en enfer ?

Nous avons peut-être la solution ! Dans le village de Beuvron-en-Auge, se trouve la rue de l’Enfer. Vous souhaitez savoir pourquoi ?

Suivez la visite guidée de l’office de tourisme. Vous en apprendrez ainsi davantage sur l’histoire du village et glanerez même quelques anecdotes sympathiques comme celle de la rue de la Catouillette.

Mais chuuut… nous n’en dirons pas plus !

Espace des Métiers d’Art

Panneaux d'affichage de l'espace des métiers d'art
©

Il s’agit de l’ancienne école communale qui a été réhabilitée. Si vous y passez, vous aurez la chance d’entrevoir le minutieux travail réalisé par ces artistes passionnés.

Ébénisterie, photographie, bijouterie, poterie : nombreux sont les arts qui sont mis en avant dans cet espace.

Route du Cidre

Au départ de Beuvron-en-Auge, la Route du Cidre est une boucle de 40 km qui serpente et sillonne le Pays d’Auge. Elle met en valeur les producteurs cidricoles ainsi que des produits d’Appellation d’Origine Protégée (AOP).

En suivant cette route, vous serez au contact direct des producteurs et de leur savoir-faire normand. Avant votre départ, passez par l’office de tourisme pour bien valider votre itinéraire et retenir les producteurs qui organisent des visites guidées.

Chapelle de Clermont

Perchée sur une colline de la campagne augeronne, c’est derrière une forêt de hêtres centenaires que vous pourrez apercevoir la chapelle de Clermont. Datée, pour les parties les plus anciennes, du XIIe siècle, elle offre depuis son promontoire, une vue grandiose des vallées de la Dives jusqu’aux collines du Mont Pinçon. Un point de vue à découvrir en suivant le circuit de la chapelle de Clermont.

Vue depuis les hauteurs de la chapelle de Clermont
©

Circuits des églises de charme

En route pour une boucle de 47 km avec le circuit des églises de charme. Au départ de Beuvron-en-Auge, cet itinéraire vous emmènera aux devants de 9 églises différentes par leurs styles, leurs matériaux, leurs retables et leurs statues. 

Bois de Dozulé

Non loin de Beuvron-en-Auge se trouve le bois de Dozulé, un espace où la fraîcheur feuillue du bois offre un panorama sur Dozulé et sa campagne environnante. Si vous ne le saviez pas, sachez que le bois de Dozulé a donné son nom à un circuit de randonnée de 14 km qui relie les communes de Dozulé, Saint-Jouin et Saint-Léger-Dubosq. En empruntant le sentier, votre route vous mènera en direction de l’ancienne station de monte du Haras (un très beau bâtiment du XIXe siècle en brique rouge) ainsi que vers l’église Sainte-Barbe (XIIIe siècle) à Saint-Jouin.

Source guérisseuse de l’église de Grangues

Vierge Marie devant l'église de Grangues
©

Il s’agit de la source Saint-Roch, une source guérisseuse bien connue des habitants de la région. 

Elle se trouve non loin de l’église de Grangues, et aurait, d’après la légende, des propriétés curatives pour les maladies de peau.

Si vous passez à côté, n’hésitez pas à en prélever. L’eau de cette source est potable et alimente chaque jour de la vie de Cabourg.

Réserve de Saint-Samson

C’est entre les communes de Saint-Samson et de Hotot-en-Auge que se trouve la réserve de Saint-Samson. Cet ensemble de prairies humides de 104 hectares est un site d’hivernage et d’escale pour de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs.  Du 1er novembre au 31 mars, les samedis et dimanches de 10h à 17h, les portes de la réserve sont ouvertes au public. Canard colvert, sarcelle d’hiver, oie cendrée, grand cormoran, cygne et cigogne : l’exploration au plus proche de ces animaux à plumes peut enfin commencer !