Le festival de photographie Les femmes s’exposent revient à Houlgate pour sa cinquième édition ! À travers diverses expositions photos, le festival mettra en valeur le travail de femmes, toutes photographes professionnelles, autour de différentes thématiques.

Festival les femmes s'exposent
©

Un festival de photographie militant

Saviez-vous que moins d’un quart des photographes des grandes agences sont des femmes ? Et que seulement 25% de la programmation des événements photographiques met en avant les travaux des femmes photographes ? 

C’est pour alerter sur le manque de parité, et soutenir le travail de femmes photographes talentueuses, que le festival Les femmes s’exposent a été créé. Durant l’exposition, des clichés de différentes photographes professionnelles peuplent la Promenade Roland Garros et les rues de Houlgate, et donnent matière à s’évader, réfléchir, et s’émouvoir.

Des expositions et des projets pédagogiques

En parallèle de la dizaine d’expositions organisées en extérieur, des projets pédagogiques sont mis en avant tous les ans à travers le festival Les femmes s’exposent. C’est le cas du projet d’éducation à l’image mis en place au sein de l’école primaire de Houlgate. En 2021, il avait permis aux jeunes écoliers de découvrir les métiers de l’image à travers des ateliers organisés par des photographes professionnelles au sein de l’école. Une belle façon d’apprendre à voir le monde autrement !

Une remise de prix attendue

L’an dernier, le prestigieux Grand Prix Les femmes s’exposent, en partenariat avec Fujifilm, avait été attribué à la photographe Jeanne Frank, pour son reportage sur les dégâts de la tempête Alex sur la Vallée de la Roya, dans les Alpes-Maritimes. Le prix Obs, lui, avait récompensé le travail de Nanna Heitmann sur la réserve naturelle d’Utrish, au bord de la Mer Noire, et le prix Saif avait été décerné à Alexa Brunet pour sa série sur la vie familiale pendant le confinement.

Femme vue de dos au festival les femmes s'exposent
©