Victot-Pontfol

Si vous visitez Beuvron-en-Auge et que vous souhaitez prolonger votre flânerie dans le Pays d’Auge, n’hésitez pas à continuer votre chemin vers le sud jusqu’à Victot-Pontfol. Le village se trouve d’ailleurs sur la Route du Cidre, un parcours idéal à emprunter en voiture pour s’immerger dans la campagne augeronne et déguster les produits typiques du Calvados.

À Victot, les remarquables demeures vous feront de l’œil, sans parler de son château du XVIIe siècle, ni des multiples haras qui participent à l’entretien du territoire avec soin. Au total, 6 écuries sont installées sur les 10,5 km2 de Victot !

La Maison Dupont de Victot-Pontfol

Cela fait plusieurs décennies que la famille Dupont exploite 30 hectares de vergers de pommes à cidre à Victot-Pontfol. Depuis quatre générations, cette entreprise familiale transforme les fruits de sa récolte en différents produits gastronomiques : cidres traditionnels et cuvées spéciales, calvados et pommeau de Normandie.

Dans le magasin ouvert toute l’année, vous découvrirez, entre autres, une gamme de 17 calvados. Pendant la saison estivale, la Maison Dupont vous ouvre ses portes. Les visites guidées proposées font découvrir le domaine et le métier de producteur cidricole. S’ensuit une dégustation d’excellents calvados et de cidres millésimés.

Les visites guidées sont ouvertes aux individuels pendant la saison estivale. Toutefois, les groupes peuvent être accueillis toute l’année sur réservation

Mais les activités de la Maison Dupont ne s’arrêtent pas là. En effet, le domaine est à l’initiative de différents événements et animations comme des balades gourmandes et des apéritifs musicaux. Il est même possible de participer à la récolte des pommes en octobre et novembre !

Le Château de Victot

Autre charme et non des moindres, à quelques pas de l’église Saint-Denis, dans le vallon de la Dorette, se trouve le château de Victot. Des marronniers centenaires précèdent la grille d’entrée.

Cette très belle bâtisse est classée au titre des Monuments historiques depuis 1953. Le rapport d’inspection parle d’« un des plus purs joyaux du Pays d’Auge ».

Hélas, il ne se visite pas et appartient à un oncle de l’émir du Qatar. Même si la demeure a été très abîmée pendant la guerre de Cent Ans, elle conserve encore aujourd’hui une allure de château défensif, entouré de douves, doté d’un pont-levis et de meurtrières. Sa reconstruction entre 1570 et 1574 par la famille Boutin a apporté des caractéristiques typiques de la Renaissance comme les grandes fenêtres à meneaux, les tuiles vernissées colorées de la toiture et les épis de faîtage.

Le château a ensuite été transformé en haras par Pierre Aumont, en 1798. Il était le fournisseur général des chevaux de la Grande Armée de Napoléon Ier. Ses héritiers ont fait perdurer la renommée du haras de Victot.

Après plus de deux siècles dans les mains de cette famille normande, il a été acheté par le cheikh Abdullah Al-Thani en 2014, pour la somme de 6,5 millions d’euros.