Cresseveuille

Cresseveuille est un petit village de près de 300 âmes, à seulement un quart d’heure de la Côte fleurie et 5 min de Dozulé. Comme beaucoup de bourgades de l’intercommunalité Normandie Cabourg Pays d’Auge, il faut oser s’y engager et parcourir ses petites routes de campagne pour s’imprégner de l’atmosphère augeronne. Rien ne laissait présager que Cresseveuille devienne le lieu de repos de la famille Gainsbourg, et pourtant, il suffit de se laisser aller à la flânerie pour entrevoir ses points d’intérêt et découvrir des anecdotes croustillantes.

Cresseveuille : le havre de paix de Birkin et Gainsbourg

Cresseveuille est paisible et vous apprécierez sûrement son calme et sa tranquillité. C’est sans doute la raison pour laquelle Jane Birkin jeta son dévolu, dans les années 1970, sur l’ancien presbytère de Cresseveuille. Pendant 15 ans, elle est venue se ressourcer dans sa maison de campagne normande, entourée de Serge Gainsbourg et de ses 2 filles, Kate et Charlotte.

La campagne du Pays d’Auge lui rappelait sa terre natale, même si elle déclara trouver le coin « plus beau que l’Angleterre et l’Écosse avec cette verdure, ces haies, ces paysages ronds et apaisant.

Les habitants de Cresseveuille gardent en mémoire des images du couple célèbre et entretiennent ce souvenir, toute en discrétion, à l’image de leur passage.

Nature et randonnée à Cresseveuille

Le saviez-vous ? Cresseveuille porte un nom d’origine scandinave, comme beaucoup de communes normandes, qui signifie la rivière de cresson. C’est peut-être l’une des raisons pour laquelle on la surnomme le « village aux mille ruisseaux ». En réalité, il en compte un peu moins que ça… Mais, il est tout de même bordé par plusieurs cours d’eau : l’Ancre, le Caudemuche, Douet-Champion, Vaudeuil et Fontaine Gautier.

Si vous aimez la nature et les randonnées, Cresseveuille est un bon choix pour une balade au calme, dans les paysages vallonnés du Pays d’Auge et loin du tumulte des stations balnéaires de la côte. Vous pouvez aussi tout à fait y passer en voiture, sur le chemin menant à la Route du Cidre.

En venant de Dozulé, sur la route de Vendeuil, un panneau et une ligne blanche au sol signalent le passage du Méridien de Greenwich, dont l’existence est rappelée en août par la course à pied La Méridienne.

En continuant votre chemin, vous tomberez peut-être sur le champ de 5 hectares qui accueille chaque année La Gitane, Jazz-Guitare au pré, un festival de jazz manouche, qui pose ses valises entre Cabourg et Cresseveuille.

Quelques mètres plus loin, vous arrivez devant la minuscule mairie de Cresseveuille. Passez devant la route dite inutile, et continuez jusqu’au lavoir du village, à plus de 2 km de là.

En contrebas de l’église Notre-Dame de l’Assomption du XVIIe siècle, un panneau indique l’itinéraire de la randonnée « De buttes en vallons ». Cette promenade vous amènera à 124 mètres au-dessus du niveau de la mer, entre vallons et ruisseaux. Elle offre de beaux points de vue sur la campagne augeronne, parsemée de fermes typiques à pans de bois. Il faut compter 2h30 pour réaliser la boucle de 9,5 km. Une des plus belles sections est sans doute la vallée de Caudemuche, qui emprunte le tracé du GR Tour du Pays d’Auge.

Les bons produits du terroir de Cresseveuille

C’est sur ce chemin rural que vous pourrez faire une pause à la ferme de Cavelande pour déguster un verre de cidre, certifié bio depuis 2021.

François-Xavier, le producteur de la cidrerie, vous expliquera son histoire. Il est la 7e génération à gérer cette exploitation familiale, vieille depuis plus de 100 ans. Il vous parlera aussi de ce riche terroir aux prairies verdoyantes et aux coteaux plantés de pommiers hautes tiges, suffisamment élevés et espacés pour y laisser paître tranquillement les vaches. Vous vous laisserez sûrement saisir, vous aussi, par cette atmosphère typique du Pays d’Auge.