Auteur

Benjamin

Publié le 12 septembre 2022

Temps de lecture : 7 min

Vous pariez toujours sur le mauvais cheval ou vous perdez la boule à la Roulette ? Votre chance vous a peut-être quitté. Mais qu’à cela ne tienne, l’équipe de l’office de tourisme vous a préparé une petite liste de porte-bonheur à dénicher à travers le territoire !

1. La coccinelle

La légende selon laquelle la coccinelle porterait chance remonterait à l’époque du Moyen-Âge. Un homme accusé à tort d’un horrible crime qu’il n’avait pas commis fut gracié lorsqu’une coccinelle vint se poser sur lui juste avant la terrible sentence du bourreau.

Depuis ce jour, les croyances autour de la petite bête à bon Dieu sont devenues intarissables ;  si bien qu’aujourd’hui, ce petit coléoptère aux élytres carmins tachetés de noir est toujours présent dans l’inconscient collectif, comme le petit insecte qui apporte le bonheur là où il passe. 

Si vous souhaitez mettre la chance de votre côté, partez à la recherche d’une coccinelle et célébrez-la avec ferveur pendant l’une de vos balades à Cabourg en visitant les coins à ne pas manquer comme le Square Nylic, les Jardins du casino ou pendant une immersion dans l’un dans de nos vergers sur la Route du Cidre !

2. Le trèfle à quatre feuilles

Chance, espérance, bonne fortune, paix, sérénité, renommée, conjuration : le trèfle à 4 feuilles est certainement l’un des porte-bonheur les plus emblématiques, les plus connus et les plus utilisés à travers le monde !  L’origine de sa légende remonterait à l’Antiquité pour certains (et même bien avant cela pour d’autres) mais tout le monde s’accorde sur un point : sa rareté fait la chance de celui qui le trouve !

Un trèfle à quatre feuilles, c’est 1 chance sur 10 000 pour en trouver un !

Si cela ne vous décourage pas, voici des petits indices pour vous aider dans votre recherche : 

Le trèfle le plus courant est le trèfle blanc (Trifolium repens pour les intimes). Il est rampant, et donne des fleurs blanches ou blanc rosé. Par chance, le trèfle n’est pas farouche et pousse aussi bien en plaine qu’en altitude, avec une préférence pour les sols riches et bien drainés.

Et si vous profitiez d’une balade à travers notre territoire pour en dégoter un ?

C’est l’occasion de joindre l’utile à l’agréable pour découvrir de magnifiques panoramas. Commencez par une balade dans les marais de la Dives entre Cabourg et Varaville puis prenez un peu d’altitude en découvrant le point de vue depuis la table d’orientation de Houlgate. Vous pourrez ainsi poursuivre votre balade en empruntant le chemin du sémaphore et continuer en suivant le circuit des falaises des Vaches Noires par l’intérieur des terres.

3. Le fer à cheval

D’après la légende, suspendre un fer à cheval au-dessus de sa porte d’entrée apporterait chance et protection contre les mauvais esprits. Une technique simple qui ne vous demandera que 3 choses : un marteau, un clou et un maréchal-ferrant. S’il vous en manque un, voici une solution pour capter un soupçon de chance sans avoir besoin de faire des trous dans le mur : opter pour une sortie équestre dans le Pays d’Auge

Les sorties équestres sont une merveilleuse occasion de communier avec l’animal et la nature et de goûter, le temps d’un instant, à l’art de vivre à la normande !

Si vous n’êtes pas normands, voici ce que vous devez savoir sur notre belle région et notre territoire : la Normandie, c’est la terre de cheval par excellence et le Pays d’Auge en est le berceau.

Avec nos haras, nos circuits hippiques et nos centres équestres : notre territoire abrite de nombreux chevaux, événements mais également de nombreuses activités autour du cheval. Ainsi, lors d’une sortie équestre, vous pouvez profiter des ondes positives de 4 fers à cheval (au lieu d’un) tout en découvrant le territoire.

4. La patte de lapin

Connaissez-vous le point commun entre un chercheur d’or et un chasseur ? À l’époque, tous deux utilisaient des pattes de lapin pour maximiser leur chance ! Le chercheur d’or les employait pour faciliter la récupération de minuscules paillettes d’or (elles s’accrochaient aux poils). Le chasseur les portait sur lui pour augmenter le nombre de ses prises. Mais rassurez-vous, ici nous préférons observer ces léporidés gambader tranquillement en leur prodiguant de gentilles caresses !

Le saviez-vous ?

La croyance autour de la patte de lapin prend ses racines dans l’Antiquité. C’est sa capacité à se reproduire qui lui aurait conféré le symbole de fécondité, d’enthousiasme et ipso facto, de chance !

Comment capter la chance qui réside dans une patte de lapin ?

Promis, vous n’aurez pas besoin de vous planquer dans un buisson pour tendre une embuscade à un lapin sauvage et lui voler une caresse ! L’astuce que nous vous proposons est beaucoup plus simple. Direction le verger de Roncheville et la ferme du Lieu Roussel : des fermes pédagogiques où lapins, vaches, cochons et autres animaux de la ferme et de la basse-cour vivent paisiblement. 

Là-bas, des visites peuvent être réalisées en autonomie ou non. Avec un peu de patience et de persévérance, vous pourrez caresser des animaux et pourquoi pas repartir avec quelques bons produits du terroir.

5. Le muguet 

Fine, discrète et fraîche, la fragrance du muguet est évocatrice du printemps. C’est un porte-bonheur depuis le Moyen-Âge puisqu’il symbolise le retour de la belle saison et des beaux jours.

Lors de votre prochain 1er mai, pensez à compter le nombre de clochettes car le brin de muguet à 13 clochettes, rarissime, est le symbole d’un bonheur absolu !

6. Le nombre 13

Pas besoin d’épiloguer car tout le monde sait que le nombre 13 est au centre de nombreuses superstitions. Pour faire simple : il porte chance pour certains et pour d’autres non. 

Le saviez-vous ?

La phobie qui qualifie la peur du nombre 13 est triskaïdékaphobie et les gens qui ont peur du vendredi treize souffrent de paraskevidékatriaphobie. 

Si vous avez besoin de plus de 13 dans votre vie, voici un petit coup de pouce qui devrait vous faire plaisir : sur les stations balnéaires de Cabourg et Houlgate existent 4 villas Belle Époque au numéro 13.

Sur Cabourg, vous trouverez la Villa Pibola au 13 place Marcel Proust et sur Houlgate, il y a : 

  • Villa les Sirènes – 13 rue Henri Dobert (jumelle de la villa Les Courlis située au 15)
  • Villa les Valonias – 13 avenue du Sporting
  • Chalet Sainte-Marie – 13 rue Baumier

Cela représente quatre possibilités de capter un peu de chance dans ces quatre numéros 13. Si la découverte de l’architecture Belle Époque vous a plu, poursuivez l’aventure en empruntant le circuit des villas, disponible en téléchargement et dans nos offices de tourisme.

Villa les sirenes

7. Les pierres

Précieuses et semi-précieuses, l’utilisation des pierres comme porte-bonheur remonte à la nuit des temps. De la culture orientale à la culture occidentale, nombreuses sont les civilisations qui, à travers le monde, ont eu recours aux pierres pour repousser les ondes négatives.

Jade, œil-de-tigre, lapis-lazuli, quartz rose ou pierre de lune ; les bienfaits des pierres sont plusieurs. Il ne reste plus qu’à trouver celle qui vous portera bonheur ! Et n’oubliez pas, c’est toujours la pierre qui choisit son porteur. Alors ouvrez vos chakras et laissez votre âme vibrer. 

La petite info utile : si vos poignets ou votre cou sont nus, il y a des boutiques à Merville-Franceville-Plage et Dives-sur-Mer qui pourront vous satisfaire !

Em’ma Normandie

Em’ma Normandie

MERVILLE-FRANCEVILLE-PLAGE

Corinne Créations

Corinne Créations

DIVES-SUR-MER

Et vous dans tout ça ?

Un porte-clés, une vieille pièce de monnaie, un vieux doudou ? Nous avons chacun, à notre manière, un petit grigri ou porte-bonheur pour nous rassurer et nous donner de la force ! Dites-nous sur les réseaux lequel est le vôtre avec le hashtag #balancetongrigri !

Je tente le tout pour le tout

Vous avez fait le plein de chance ? Alors il est temps de forcer le destin !