Auteur

Alexane

Publié le 24 janvier 2022

Temps de lecture : 6 min

Faire le tour de la Normandie (ou du moins d’une bonne partie) en deux jours relève de la mission impossible. Pour cerner toute la richesse et la complexité du territoire, pas la peine de faire de longs trajets en voiture, coincés dans les embouteillages. La preuve avec un itinéraire pensé sur-mesure (et qui tient en seulement 2 jours) pour découvrir un concentré de Normandie.

Cerner toute la complexité et la richesse de la belle région normande, en tout juste un week-end ? On dit oui ! Bonne nouvelle : vous n’allez pas avoir besoin de traverser l’intégralité des départements de l’Eure, du Calvados, de la Seine-Maritime, de la Manche et de l’Orne pour découvrir les villes phares de la région. Pour profiter un maximum du séjour, louez une voiture. Au programme : la découverte de musées, des balades apaisantes sur la plage et de délicieuses moules-frites en terrasse sur la route de Dives-sur-Mer, Houlgate, Cabourg, Merville-Franceville-Plage et Beuvron-en-Auge. À faire seul, à deux ou en famille. 

Jour 1

Village d'art Guillaume le Conquérant en famille
©

Arrivée à la gare de Dives-sur-Mer

Si vous aimez l’atmosphère d’Honfleur, vous allez adorer l’architecture médiévale de la cité ouvrière de Dives-sur-Mer. Commencez par aller faire un tour du côté des halles de Dives-sur-Mer. Impressionnantes, de l’intérieur comme de l’extérieur, elles regorgent de stands qui proposent des spécialités locales. Un excellent moyen de se mettre en jambes pour le reste du week-end. Après avoir dévoré une douceur sucrée, partez visiter l’église, à mi-chemin entre le style roman et gothique. Vous y trouverez notamment une liste des compagnons de Guillaume le Conquérant. Pour finir, baladez-vous au cœur du Village d’Art Guillaume le Conquérant !

Bien installés ? C’est parti !

Après avoir roulé pendant tout juste quelques minutes, en direction de l’est, vous arrivez enfin à Houlgate — plus calme que Trouville.

Dans cette charmante station balnéaire, les lieux à visiter ne manquent pas. Et si vous appréciez les touches médiévales, vous allez adorer le Chemin de la Cascade. Empruntez-le pour découvrir l’ancienne partie de la ville, où l’on trouvait à l’époque le village de Beuzeval. Poursuivez la visite avec la Maison des Pêcheurs, une coquette chaumière qui, comme son nom l’indique, logeait auparavant des familles de pêcheurs. Terminez avec les nombreuses villas Belle Époque et le Moulin Landry, qui sous ses airs de manoir typique de la région, abritait dans le temps une énorme machine à moudre le blé — celle-ci fonctionnait grâce aux courants de la rivière.

Après avoir déposé un cierge à l’Église Saint-Aubin (ou admiré ses vitraux, c’est selon), faites une pause (bien méritée) pour le déjeuner. Plusieurs restaurants sont au choix, vous avez par exemple le restaurant Entre Terre et Mer, au cœur du Casino d’Houlgate, qui propose une cuisine traditionnelle avec vue sur la mer ou bien l’Eden, un gastronomique tenu par deux Normands, testé et approuvé par le Guide Michelin. Avant de reprendre la route, faites une balade digestive sur la plage. Les plus sportifs (et aventureux) pourront quant à eux monter l’escalier des 100 marches et même pousser jusqu’à la table d’orientation pour profiter d’un point de vue sur Houlgate.

Marché fruits et légumes
©

Décontraction bien méritée

C’est justement à Cabourg que vous finirez la journée. Commencez par vous immerger dans le centre ville en traversant l’avenue de la Mer et flânant devant les boutiques. Vous pouvez même en profiter pour acheter quelques souvenirs gourmands.

Si vous êtes adeptes des produits du terroir (et que vous avez prévu la glacière et les pains de glace pour ne pas rompre la chaîne du froid), faites un tour, dès le matin, aux halles du marché pour découvrir les nombreuses spécialités locales et régionales. Fromagers, maraîchers, boulangers et autres artisans culinaires vous accueilleront lors de votre passage. Laissez votre palais succomber pour une teurgoule ! Vous ne serez pas déçu.

Attention !

Les halles ferment leurs portes à 13h. Prenez-le temps de bien organiser votre séjour.

Poursuivez votre balade dans le centre-ville de Cabourg en remontant l’avenue jusqu’au Grand Hôtel. Faites-en le tour pour arriver sur la Promenade Marcel Proust. Profitez-en pour marcher sur la plage les pieds dans le sable (en hiver, comme en été, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige pour les plus courageux). 

Promenade Marcel Proust en famille
©

Si tout ceci vous a mis en appétit, bonne nouvelle : il est l’heure d’aller dîner. Ici encore, plusieurs options s’offrent à vous comme la Calypso ou bien (quelques minutes à pied plus loin), le Baligan, un restaurant spécialisé dans les poissons et les fruits de mer. Si vous voulez vous faire plaisir, réservez une chambre avec vue sur mer au Grand Hôtel de Cabourg : détente assurée. 

Halles du Marché — Avenue du Marché, 14390 Cabourg.

Brasserie Le Kaz — Promenade Marcel Proust, 14390 Cabourg.

Baligan — 8 avenue Alfred-Piat, 14390 Cabourg.

Grand Hôtel de Cabourg — Les Jardins Du Casino, 14390 Cabourg.

Jour 2 

Dans les starting blocks

À peine réveillé, il est déjà l’heure de reprendre la route. Non, il n’y a pas de temps à perdre, mais vous pouvez tout de même vous arrêter au buffet prendre un petit-déjeuner. Prenez ensuite la route vers Merville-Franceville-Plage, qui comme Ouistreham ou Arromanches-les-bains, est une terre de vestiges historiques.

Premier stop : la Batterie de Merville, un site classé monument historique à seulement deux kilomètres de la plage. Au cœur des champs pâturés, découvrez des vestiges du débarquement et de l’aviation.

Deuxième stop : la Redoute de Merville, récemment restaurée. Il est désormais l’heure de manger. Attablez-vous au Chasse Marée, un coquet restaurant de poissons et de fruits de mer. Les journées ensoleillées, profitez-en pour vous installer sur la terrasse, face à la mer. 

Site et Musée de la Batterie de Merville —  Place du 9ème Bataillon, 14810 Merville-Franceville.

Redoute de Merville — Chemin de la Baie, 14810 Merville-Franceville-Plage.

Chasse Marée — 44 boulevard Wattier, 14810 Merville-Franceville-Plage.

À l’intérieur des terres

Impossible de finir cette boucle sans partir à l’aventure dans la campagne normande — pas de panique, nous ne vous emmènerons pas très loin : destination Beuvron-en-Auge.

Village de Beuvron en Auge
©

Ancien fief de la famille Harcourt, sur la Route du Cidre, celui-ci figure parmi «Les Plus Beaux Villages de France». Et il suffit de s’y balader un après-midi pour comprendre pourquoi. Ici, le temps semble s’arrêter. Les décors ? Comme sur une carte postale.

Retour à Dives-sur-Mer

Il est déjà l’heure de reprendre le train, après un week-end riche en émotions — qui vous aura donné, sans nul doute, l’envie de revenir.