Auteur

Alexane

Publié le 24 janvier 2022

Temps de lecture : 6 min

Parce qu’un week-end en Normandie n’est pas toujours synonyme de calme et de détente, nous avons dressé une liste de huit activités à découvrir à Cabourg, Houlgate, Merville-Franceville-Plage et dans les environs. 

En arrivant sur la Côte Fleurie, en week-end ou pour des vacances d’une semaine, vous avez entrepris de visiter tous les incontournables. Mais après avoir mangé quelques moules-frites, vous vous sentez fin prêt à passer à la vitesse supérieure. Il est donc venu le moment de rendre le séjour plus sportif, avec une sélection d’activités sportives pour vous procurer le shot d’adrénaline dont vous avez besoin. 

Du flyboard

Vous en avez très certainement déjà aperçu en Normandie ou ailleurs dans le monde lors de vos vacances. Mais comment fonctionne ce drôle d’engin ?

Sans trop rentrer dans les détails, la formule est assez simple à comprendre. Il vous faut : une planche sur laquelle vous êtes chaussé, un jet-ski, un long tuyau et de l’eau… sous pression ! Car c’est cette eau sous pression (évacuée par la turbine du jet-ski) qui vous propulse et vous permet de léviter à plus de six mètres de haut (oui, il vaut mieux ne pas avoir le vertige).

Pratiquée devant la plage de Cabourg, cette activité est considérée comme facile, et accessible à tous : attention cependant à bien être encadré par des moniteurs diplômés, car il y a un certain nombre de règles à respecter. 

Char à voile orange
©

Du char à voile

Ce n’est vraiment pas l’activité la plus technique : pour preuve, elle est accessible même aux enfants, à partir de 10 ans. Il suffit simplement de comprendre le fonctionnement de ce drôle de bolide :

  • savoir manier le palonnier, qui vous permet de diriger le char ;
  • mais aussi la corde (que l’on appelle “écoute”), qui va vous aider à gonfler et dégonfler la voile, et ainsi adapter la vitesse

Question timing, on opte pour une séance de deux heures avec un moniteur, qui vous donnera toutes les clés pour y arriver du premier coup (ou presque). Contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible de faire du char à voile lorsqu’il y a peu de vent. Côté matériel, le casque (obligatoire) est fourni. Pour le reste, il faudra venir équipé de vêtements chauds : 

  • un coupe-vent (de type ciré, ou K-Way) ;
  • une paire de chaussures fermées (oubliez les tongs ou les petites sandales, ne pensez même pas venir Crocs aux pieds) ;
  • et une paire de gants de bricolage (pour mieux agripper l’écoute)

Si vous n’avez pas ce dernier accessoire à la maison, l’école en propose à la vente pour la modique somme de cinq euros. 

Du kitesurf

Laissez Kevin, le moniteur de l’école de kite de Houlgate, s’occuper de tout. Bonne nouvelle : il s’adapte à tous les niveaux, que vous soyez débutant ou plus confirmé, que vous ayez 12 ou 56 ans.

Les cours sont proposés en petit comité (quatre personnes maximum), et durent en moyenne 3h30. Soit la durée idéale pour une introduction et ainsi apprendre toutes les bases.

Lors de la première séance, vous apprendrez, sur le sable, à appréhender la première traction, ainsi qu’à piloter une aile de kite. Puis, en fonction de votre niveau, vous apprendrez à chausser la plage, à maîtriser le pilotage et la puissance de la voile. Pour cette activité, il est primordial de savoir lire et interpréter les prévisions météos : pas de panique, Kevin vous donnera toutes les clés.

Kitesurf-Eric_LARRAYADIEU-18548-1200px
©

À noter

Houlgate est le lieu parfait pour apprendre, puisque sa plage forme des bassins naturels, abrités des vagues à marée basse. La combinaison, le casque et les chaussons sont prêtés. Il ne vous reste plus qu’à profiter du moment. 

Du wing foil

Si le club Kite-R Évolution à Merville-Franceville-Plage est spécialisé, comme son nom l’indique, dans la pratique du kitesurf, il propose également d’autres activités. À l’instar du wingfoil, une nouvelle forme de glisse hybride, entre le kitesurf et la planche à voile. Trois étapes sont nécessaires pour apprendre : 

  • Manier la wing, soit l’aile gonflable
  • Apprendre le foil, soit la partie basse de l’engin, en contact avec l’eau
  • Regrouper les deux 

Pour une activité plus tranquille, n’hésitez pas à partir plutôt sur du stand-up paddle, à faire en famille. 

De la bouée tractée

Avis aux amateurs de sensations fortes et de cascades ! Cette activité, à pratiquer en pleine mer, consiste à grimper sur une bouée, tractée par un zodiac de 6,50 mètres de long, équipé d’un moteur de 150 chevaux (aussi fougueux et puissants que ceux élevés dans nos haras… et oui, rien que ça). Le centre d’activités nautiques de Normandie fournit tout le matériel, y compris la bouée (ouf). Plusieurs options sont disponibles : 

  • La galette, la plus sportive. Ici, la chute est inévitable (sauf peut-être si vous optez pour la place du milieu). Un maximum de sensations. 
  • La banane, la plus calme. Elle est recommandée pour les enfants de 6 à 10 ans lorsque la mer est calme. Elle va beaucoup moins vite, les chutes sont donc moins fréquentes. 
  • Le canapé, la plus sûre. C’est l’option intermédiaire, généralement recommandée aux familles. Il est quasiment impossible de tomber, mais le moniteur peut aller plus ou moins vite selon les sensations recherchées. 

Du téléski nautique

Eole aventure attire d’avril à septembre les curieux et les amateurs de sensations fortes. Parmi les activités les plus prisées : le téléski nautique, accessible aux débutants comme aux plus expérimentés. De quoi découvrir les plaisirs de la glisse.

Et pendant ce temps, les moins aventuriers pourront toujours entamer un parcours d’accrobranche.  Pour ne rien gâcher, Eole Aventure est idéalement situé dans un cadre très verdoyant : la promenade qui en fait le tour est gratuite.

Du parachute ascensionnel

Prenez de la hauteur avec une activité à sensations fortes garanties. Le parachute ascensionnel vous permet, ni plus ni moins, de prendre de la hauteur. Cela consiste à s’élever dans les airs, accroché à une voile similaire à celle d’un parachute, depuis le sol ou un plan d’eau, en étant tracté rapidement.

À première vue, cela paraît effrayant : en réalité, il n’y a pas grand chose de technique à apprendre, il suffit simplement de se laisser porter (ou voler) pour passer un bon moment.

Filles sur parachute ascensionnel
©

Le point positif !

Vous aurez la possibilité d’être à deux, histoire de se serrer les coudes au décollage et à l’atterrissage. 

Karting
©

Du karting 

Voilà une activité qui devrait satisfaire les aficionados de vitesse. Réservez une session de karting au circuit dédié de la ville de Cabourg : ici, pas besoin d’être un pilote confirmé, la prise en main des engins étant expliquée en début de session.

La piste, elle, est l’une des plus belles de Normandie : entourée de verdure, elle vous permet de découvrir les joies du karting dans un cadre idyllique. À faire entre amis ou en famille.