10 hectares, des géants de béton encadrés par des champs pâturés, le site de la batterie porte la mémoire des parachutistes du 9e bataillon britannique largués en pleine nuit dans un déluge de feu. Défiant l’adversité, ils ont neutralisé les canons tournés vers la baie de l’Orne quelques heures avant le déferlement de milliers de soldats sur Sword Beach. Revivez l’histoire à travers ce site historique !

Plus qu’un musée, une expérience à vivre…

C’est à 2 km de la plage de Merville-Franceville-Plage que se trouve le site de la Batterie de Merville, une redoutable fortification du Mur de l’Atlantique. Édifiée partiellement en 1941-42 et achevée en mai 1944, la batterie a été construite par les allemands en prévision d’un débarquement allié sur les côtes atlantiques.

Aujourd’hui, la Batterie de Merville est devenue un musée à la mémoire du 9e bataillon britannique de la 6e Airborne, les héros de la nuit du 5 au 6 juin 1944. En le visitant, vous êtes invités à revivre et comprendre les événements mais aussi à ressentir les émotions des soldats lors de cet épisode, genèse de la Bataille de Normandie.

Batterie-de-Merville_Michel-Dehaye
©

Le site comprend un poste de commandement souterrain et quatre grosses casemates (blockhaus) équipées de canons antiaériens, un fossé antichar et de tout un dispositif d’abris, de tranchées bétonnées, de soutes à munitions. 

Un parcours pédagogique

Réparti sur plusieurs hectares, le parcours pédagogique vous emmène dans le quotidien des soldats mais vous explique également, avec des images d’archives et des panneaux explicatifs par exemple, le fonctionnement d’une batterie d’artillerie et les rôles de casemates ou bunkers.

Intérieur d'une casemate de la Batterie de Merville
©

4 casemates et 1 soute à munitions

Muséographie, objets d’époque, films, animations de son et lumière : les casemates ou bunkers vous plongent, chacun à leur manière, au plus près de la vie des soldats et vous font notamment revivre la périlleuse nuit du 5 au 6 juin 1944.

Un avion assez spécial

Sur le site de la batterie siège un autre vestige de la Seconde Guerre mondiale. C’est un SNAFU, un avion Douglas C-47 américain qui a participé au largage des parachutistes du 9e bataillon britannique lors de la bataille de Normandie en 1944.

Venez le découvrir sur place et en apprendre plus sur son sauvetage, mené par une équipe de passionnés.

Vue sur l'avion Dakota

La Batterie de Merville et le SNAFU sont inscrits aux Monuments historiques.